Le Mans et son Histoire


Plus d'information sur les hommes célébres du Mans et l'artisanat de la ville.

Environ 4 000 ans avant notre ère, sur une colline dominant la rivière Sarthe, habitait une peuplade préhistorique dont subsiste encore comme témoin un menhir dressé contre un des murs de la cathédrale.

Lorsqu'en 57 avant J.C. les légions romaines envahirent la région, la cité, occupée par des Celtes de la Tribu des Aulerques, Cénomans, s'appelait VINDUNUM.

Vers l'an 270, des invasions germaniques provoquèrent l'édification de l'enceinte gallo-romaine, sans doute une des mieux conservées de France. A l'intérieur, les habitants purent à la fois se réfugier et se protéger. Il s'y installa par la suite une cité médiévale autour de la première Cathédrale.

La muraille, qui entourait la ville n'empêcha pas, en 1068, Guillaume, Duc de Normandie d'assiéger et d'investir Le Mans.

En 1129, Geoffroy, fils de foulque V d'Anjou et d'Eremburge, instaura la dynastie des Plantagenet. En 1138, Henri II naquit au Mans et épousa Aliénor d'Aquitaine avant de devenir roi d'Angleterre dont le domaine s'étendait de l'Ecosse aux Pyrénées.

Le fils d'Henri II, Richard Auguste Coeur de Lion se maria dans l'Ile de Chypre à Bérengére, princesse de Navarre. En 1204, devenue veuve, Bérengére se retira au Mans et y fonda l'Abbaye de l'Epau.

En 1189, Philipe Auguste s'empare du Mans. Dès lors la ville vit son évolution liée à la couronne de France. Contitué en apanage, le Conté du Maine revint aux Valois et Jean le Valois, futur Jean le Bon, naquit au Mans au manoir du Gué de Maulny en 1319.

De 1346 à 1456, la cité mancelle fût particulièrement éprouvée durant la guerre de cent ans.

En 1481, lors d'un passage dans la ville, le roi Louis XI accorda au Mans sa premiè Charte qui dota la cité d'un hôtel de Ville et d'une Assemblée d'Echevins.

Sanglantes et dévastatrices furent les guerres de religions. En 1562, les Huguenots s'emparèrent de la ville. Ce n'est qu'en 1589, quand la cité mancelle fût prise par Henri IV, que se termina pour Le Mans une des périodes particulièment difficiles de son histoire.

Aux XVIIème et XVIIIème siècles, Le Mans devint un centre manufacturier et commercial.

Au mois de décembre 1793, Le Mans fût le théâtre d'une terrible bataille entre les troupes républicaines et vendéennes.

C'est après cette période mouvementée que l'architecte Bruyère commença l'aménagement de plusieurs sites de la ville.

En 1855, Le Mans totalise une population de 40 000 habitants.

En janvier 1871, après des combats près de la ville, commandés par le Général Chanzy, Le Mans subit l'occupation prussienne.

Durant la période de 1873 à 1914, la ville connut un important développement économique, avec la famille Bollée qui permit à l'américain Wilbur Wright de construire son biplan et pratiquer ses vols d'avion d'Août à fin décembre 1908.

Les conflits mondiaux de 1914/1918 et de 1939/1945 épargnèrent la ville. Libérée de l'occupation allemande le 8 Août 1944, l'agglomération mancelle, à la fin de la seconde Guerre Modiale, dépassait 100 000 habitants.


* Retour au guide du Mans